Elles allaient danser

de Laïs Decaster

France
2021
30 min
VO Français
Court métrage
Fiction
Couleur
DCP

Séances en présence de Laïs Decaster

En compétition 2021

Séances

vendredi 15 octobre 2021 | 17h45 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 4

Séance en présence de Laïs Decaster

Réserver

samedi 16 octobre 2021 | 11h15 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 3

Séance en présence de Laïs Decaster

Réserver

Synopsis officiel

Paris en plein mois d'août. En cherchant un endroit où danser, Janna et Auréa, au début de la vingtaine, s'égarent. Leur errance nocturne dans la ville déserte les amène à se dévoiler l'une à l'autre.

L'avis du FIFIB

Elles allaient danser a la grâce et la fausse légèreté des films d’été, saison de choix pour les récits de flâneries insouciantes. Avec comme prétexte la recherche d’une soirée où aller danser, Laïs Decaster filme la déambulation nocturne et existentielle de deux jeunes femmes de banlieue parisienne sur les bords de Seine. Une unité de temps et de lieu propice aux confessions nocturnes et à la mise à nu, la leur et celles d’inconnus. Un film aérien qui capte brillamment les questionnements d’une jeunesse contemporaine, portés par deux épatantes actrices en devenir, Auréa Decaster et son amie Janna Arouci. — Mélissa Blanco

Biographie/filmographie

Laïs Decaster grandit à Argenteuil. À 18 ans, elle entre à l’Université Paris 8 en cinéma. C’est aussi le moment où elle tourne ses premières images qui, cinq ans plus tard, constituent la matière de son premier film. Pendant plusieurs années, elle va filmer ses amies en banlieue parisienne. À l'issue de son master 2 réalisation, en 2018, elle réalise sous la direction de Claire Simon le documentaire J’suis pas malheureuse, chronique de ses jeunes années, portrait d’un groupe de filles. En septembre 2018, elle poursuit ses études à la Fémis dans la section distribution-exploitation. Elle s’entoure alors de plusieurs ami·e·s en image, son et production, et constitue l’équipe de son prochain film. C’est ainsi qu’elle tourne son deuxième court métrage, Elles allaient danser, dans lequel elle fait jouer sa sœur Auréa Decaster et son amie Janna Arouci.

2021 - ELLES ALLAIENT DANSER (CM) - Laïs Decaster - Réalisatrice
2019 - J’SUIS PAS MALHEUREUSE (CM) - Laïs Decaster - Réalisatrice, Scénariste

Laïs Decaster

Auréa Decaster, Janna Arouci...

Nathan Jactel, Gabrielle Voigt, Inès Daïen Dasi

de Laïs Decaster

Laïs Decaster grandit à Argenteuil. À 18 ans, elle entre à l’Université Paris 8 en cinéma. C’est aussi le moment où elle tourne ses premières images qui, cinq ans plus tard, constituent la matière de son premier film. Pendant plusieurs années, elle va filmer ses amies en banlieue parisienne. À l'issue de son master 2 réalisation, en 2018, elle réalise sous la direction de Claire Simon le documentaire J’suis pas malheureuse, chronique de ses jeunes années, portrait d’un groupe de filles. En septembre 2018, elle poursuit ses études à la Fémis dans la section distribution-exploitation. Elle s’entoure alors de plusieurs ami·e·s en image, son et production, et constitue l’équipe de son prochain film. C’est ainsi qu’elle tourne son deuxième court métrage, Elles allaient danser, dans lequel elle fait jouer sa sœur Auréa Decaster et son amie Janna Arouci.

2021 - ELLES ALLAIENT DANSER (CM) - Laïs Decaster - Réalisatrice
2019 - J’SUIS PAS MALHEUREUSE (CM) - Laïs Decaster - Réalisatrice, Scénariste

Réserver

vendredi 15 octobre 2021 | 17h45 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 4

Séance en présence de Laïs Decaster

samedi 16 octobre 2021 | 11h15 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 3

Séance en présence de Laïs Decaster