Présentation

Que des numéros 10 dans ma team

10 ans plus tard, lorsqu’on me demande de définir l’identité du festival, ce n’est pas une image qui m’appelle mais une musique étrange et nébuleuse. Une mélodie qui se balade entre Booba et Francis Cabrel. 

Un doute qui me nargue, lové entre la casquette et la moustache. 

Et pourtant, j’ai une envie furieuse de répondre quelque chose de pertinent, une citation qui pourrait changer le monde, à la manière de Mona Chollet. Rien à faire, c’est Céline Dion qui s’invite dans mes oreilles : « On ne change pas, on met juste les costumes d’autres sur soi, ah, ah… »

Mais oui, c’est précisément ça !

Je crois qu’en dix ans le festival n’a pas changé. Certes, il a grandi mais se tient toujours fragile, nerveux, encore un peu naïf. Il se fait aussi vibrant, enthousiaste et joyeux ! Une réflexion à la « noix de coco » en pleine débâcle planétaire, me rétorquerez-vous peut-être. Et vous auriez raison ! Mais nous le savions. En 2011, c’est la naïveté qui nous portait, mon acolyte Pauline Reiffers, nos idées saugrenues et moi. Et dire que sans cette innocence, le FIFIB ne savourerait pas son banana bread au citron vert d’anniversaire à l’heure où je vous écris. C’est grâce à cette candeur contagieuse que nous avons embarqué toute une équipe dans notre galère. Et quelle chance d’avoir rencontré tant d’esprits et de cheveux aussi fous que les nôtres.

Le festival s’est construit grâce au collectif, à la solidarité, à la pugnacité et à l’énergie que donne la passion si particulière de l’amour. Cette ardeur demeure intacte aujourd’hui grâce à celles et ceux qui ont cru à ce projet et qui l'ont façonné de leurs mains, de leur tête et de leur corps. Pour rendre hommage à cette équipe, cette famille, ce bouquet de fleurs sauvages, je ne saurais trouver de mots qui reflètent l’intensité de ce que nous avons vécu. 

J’aimerais quand même leur dire que tout ce qu’on a pu écrire, on l’a puisé à l’encre de leurs yeux. 

— Johanna Caraire

 

Un merci particulier à nos partenaires publics pour leur précieux soutien à la liberté de création depuis 10 ans : le CNC, la Préfecture de la Région Nouvelle- Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental de la Gironde, Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux.

La 10ème édition du FIFIB aura lieu du 13 au 18 octobre 2021. Au travers d’une programmation éclectique et ouverte à tous, le festival proposera des films, des concerts en plein air, des animations ainsi que des invités surprenants et venus de loin.

Ils et elles viennent fêter les 10 ans !

Barbet Schroeder, Laura Mulvey, Audrey Diwan, John Sayles, Jacques Audiard, Thierry de Peretti, Kleber Mendonça Filho, Sandrine Kiberlain, Rone, Charlotte Gainsbourg, Alice Diop, Para One, Anna Mouglalis, Zoran et Ludovic Boukherma, Laurent Cantet, Diane Rouxel, Claire Simon, Jim Cummings, Antoine Barraud, Reda Kateb, Charline Bourgeois-Tacquet, Marie Papillon, Dustin Muchuvitz, Agnès Hurstel, Raya Martigny, Frankie Wallach, Avi Mograbi, Alexis Langlois, Virgil Vernier, Anaïs Volpé, Samuel Theis, Kaori Kinoshita et Alain Della Negra et tant d'autres...

Ils et elles sont venu.e.s au FIFIB

Olivier Assayas, Alejandro Jodorowsky, James Gray, Arnaud Desplechin, Céline Sciamma, Nathalie Baye, Costa-Gavras, Abdellatif Kechiche, Jonathan Caouette, Valeria Golino, Abel Ferrara, Edouard Baer, Clémence Poésy, Valeria Bruni-Tedeschi, Julie Depardieu, Anne Parillaud, Jérémie Elkaïm, Elli Medeiros, Rebecca Zlotowski, Philippe Katerine, Bertrand Burgalat, Arnaud des Pallières, Denis Côté, Oxmo Puccino, Monia Chokri, Valérie Donzelli, Nicolas Maury, Virginie Despentes, Éric Judor, Beatrice Dalle, Samuel Benchetrit, Yorgos Lanthimos, Reda Kateb, Roxane Mesquida, Mia Hansen-Løve, Thierry de Peretti, Michel Ocelot, Kleber Mendonça Filho, Emmanuel Carrère, Rachida Brakni, Amanda Lear, Danielle Arbid, Ryûsuke Hamaguchi, Sébastien Lifshitz, Johan Papaconstantino, Laetitia Dosch, Delphine Gleize, Yahya Mahayni, Lio, Maïmouna Doucouré, Maïwenn, Alexis Langlois…

Le 10ème FIFIB aura lieu du 13 au 18 octobre 2021.

Il proposera des films, des concerts, des invités surprenants et venus de loin.

Le Village du festival se transformera tous les soirs en salle de cinéma plein air et en dancefloor géant avec une programmation éclectique et ouverte à tous.