Une jeune fille qui va bien

de Sandrine Kiberlain

France
2021
98 min
VO Français
Long métrage
Fiction
Couleur
DCP

Séance en présence de Sandrine Kiberlain

Hors compétition 2021

Séances

samedi 16 octobre 2021 | 20h30 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 4

Séance en présence de Sandrine Kiberlain

Avant-première

Réserver

Synopsis officiel

Irène, jeune fille juive, vit l’élan de ses 19 ans à Paris, l’été 1942. Sa famille la regarde découvrir le monde, ses amitiés, son nouvel amour, sa passion du théâtre… Irène veut devenir actrice et ses journées s’enchaînent dans l’insouciance de sa jeunesse.

L'avis du FIFIB

Si l’une des grandes forces du film est d’assumer la sobriété de la reconstitution historique, c’est à travers la fantastique interprétation de Rebecca Marder qu’il parvient à capter l’élan de vie de la jeunesse qui désire et veut créer. Cette pulsion de vie y est d’autant plus ardente, d’autant plus tragique que le spectateur sait ce qu’il arrive en 1942. Jouant sur cette conscience tragique avec habileté, le film fait résonner la capacité du théâtre et du cinéma à modeler l’intensité des instants à tout jamais disparus.

— Natacha Seweryn

Biographie/filmographie

Sandrine Kiberlain débute sa carrière au cinéma dans les années 1990 avec le film d’Eric Rochant Les Patriotes. Elle reçoit en 1996 le César du Meilleur Espoir Féminin pour son rôle dans le film En avoir ou pas de Laetitia Masson. Son ascension se poursuit aux côtés de réalisateurs tels que Jacques Audiard (Un Héros très discret), Benoît Jacquot (Le Septième Ciel, La Fausse suivante), Claude Miller (Betty Fisher et autres histoires) ou encore Pierre Salvadori (Après vous). En 2009, Sandrine Kiberlain croise la route de Stéphane Brizé et incarne Mademoiselle Chambon. En 2011, elle travaille avec Maïwenn dans Polisse. En 2013, elle est dirigée par Albert Dupontel dans 9 Mois Ferme et obtient pour ce rôle le César de la meilleure actrice. Par la suite, elle jouera entre autres dans Elle l’adore, de Jeanne Herry, qu’elle retrouvera en 2019 dans Pupille, dans Quand on a 17 ans d’André Téchiné et dans Comme un avion de Bruno Podalydès, qu’elle a retrouvé cette année dans Les 2 Alfred. En 2016, Sandrine Kiberlain passe à la réalisation avec un premier court métrage, Bonne Figure, présenté à Cannes en séance spéciale à la Semaine de la Critique. Elle y revient à nouveau en tant que réalisatrice en 2021, sélectionnée pour présenter à l’occasion de la 60ème édition de la Semaine de la Critique son premier long métrage Une jeune fille qui va bien. On retrouvera prochainement Sandrine Kiberlain dans On est fait pour s’entendre de Pascal Elbé, dans le prochain film de Stéphane Brizé, Un autre monde, présenté en compétition officielle lors de la 78ème Biennale de la Mostra de Venise, et dans Chronique d’une liaison passagère d’Emmanuel Mouret.

2021 - UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN - Sandrine Kiberlain - Réalisatrice, scénariste
2016 - BONNE FIGURE (CM) - Sandrine Kiberlain - Réalisatrice, scénariste

Sandrine Kiberlain

Rebecca Marder de la Comédie Française, André Marcon, Anthony Bajon...

Curiosa Films, E.D.I Films, France 3 Cinéma 23

Ad Vitam

France TV Distribution

de Sandrine Kiberlain

Sandrine Kiberlain débute sa carrière au cinéma dans les années 1990 avec le film d’Eric Rochant Les Patriotes. Elle reçoit en 1996 le César du Meilleur Espoir Féminin pour son rôle dans le film En avoir ou pas de Laetitia Masson. Son ascension se poursuit aux côtés de réalisateurs tels que Jacques Audiard (Un Héros très discret), Benoît Jacquot (Le Septième Ciel, La Fausse suivante), Claude Miller (Betty Fisher et autres histoires) ou encore Pierre Salvadori (Après vous). En 2009, Sandrine Kiberlain croise la route de Stéphane Brizé et incarne Mademoiselle Chambon. En 2011, elle travaille avec Maïwenn dans Polisse. En 2013, elle est dirigée par Albert Dupontel dans 9 Mois Ferme et obtient pour ce rôle le César de la meilleure actrice. Par la suite, elle jouera entre autres dans Elle l’adore, de Jeanne Herry, qu’elle retrouvera en 2019 dans Pupille, dans Quand on a 17 ans d’André Téchiné et dans Comme un avion de Bruno Podalydès, qu’elle a retrouvé cette année dans Les 2 Alfred. En 2016, Sandrine Kiberlain passe à la réalisation avec un premier court métrage, Bonne Figure, présenté à Cannes en séance spéciale à la Semaine de la Critique. Elle y revient à nouveau en tant que réalisatrice en 2021, sélectionnée pour présenter à l’occasion de la 60ème édition de la Semaine de la Critique son premier long métrage Une jeune fille qui va bien. On retrouvera prochainement Sandrine Kiberlain dans On est fait pour s’entendre de Pascal Elbé, dans le prochain film de Stéphane Brizé, Un autre monde, présenté en compétition officielle lors de la 78ème Biennale de la Mostra de Venise, et dans Chronique d’une liaison passagère d’Emmanuel Mouret.

2021 - UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN - Sandrine Kiberlain - Réalisatrice, scénariste
2016 - BONNE FIGURE (CM) - Sandrine Kiberlain - Réalisatrice, scénariste

Réserver

samedi 16 octobre 2021 | 20h30 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Salle 4

Séance en présence de Sandrine Kiberlain

Avant-première