Le jury et les invité.e.s

Compétition Internationale Longs Métrages

Ava Cahen

Fondatrice des magazines spécialisés CLAP et FrenchMania, Ava Cahen est également chroniqueuse cinéma pour « Le Cercle » sur Canal+ depuis 2014 et pour « Une heure en séries » sur France Inter depuis 2019. Elle a, par ailleurs, publié plusieurs ouvrages sur le cinéma et les séries : Woody Allen. Profession Cynique (2015), Cheforama (2017) et Game of Thrones (2019). Parallèlement à son activité d’enseignante à l’Université Paris Nanterre, Ava Cahen s’est consacrée au comité long métrage de La Semaine de la Critique pendant 5 ans sous la direction de Charles Tesson avant d’en prendre la tête en 2021.

Aude Pépin

Formée au Cours Florent, Aude Pépin est apparue dans de nombreux courts métrages (notamment chez Mia Hansen-Løve et Mikael Buch), téléfilms et publicités, parmi lesquelles un spot réalisé par Maïwenn. Elle a auparavant officié comme journaliste et chroniqueuse pour différentes émissions, et a participé à la sélection des séquences du « Zapping » de Canal+ de 2002 à 2016. Son premier film, le documentaire À la vie, portrait d’une sage-femme militante et féministe, est lauréat du Grand Prix du FIFIB en 2021. Aude Pépin prépare actuellement son premier court métrage de fiction, Naked Kids.

Clotilde Hesme

Après des études au Cours Florent et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Clotilde Hesme démarre une carrière au théâtre en 1999. Remarquée par le réalisateur Jérôme Bonnell, elle tourne dans Le Chignon d’Olga en 2002, puis pour Philippe Garrel dans Les Amants réguliers (2005). On la voit ensuite chez Christophe Honoré, Bertrand Bonello, Raoul Ruiz ou Catherine Corsini, et elle est récompensée du César du meilleur espoir féminin pour Angèle et Tony d’Alix Delaporte en 2012. En parallèle, Clotilde Hesme s’illustre au théâtre mais aussi dans des séries à succès – Les Revenants, Lupin mais aussi Nona et ses filles de Valérie Donzelli.

Sylvie Verheyde

Après deux courts métrages primés, Entre chiens et loups (1993) et La Maison verte (1995), Sylvie Verheyde réalise en 1997 Un frère, son premier long métrage, lequel est sélectionné à Cannes l’année suivante. Stella, son troisième film, est présenté à la Mostra de Venise en 2008. Suivent Confession d’un enfant du siècle (2012) avec Pete Doherty et Charlotte Gainsbourg – qui intègre la sélection « Un Certain Regard » la même année –, Sex Doll (2016), puis Madame Claude (2019) avec Garance Marillier et Roschdy Zem. Stella est amoureuse concourait pour le Léopard d’or lors du récent Festival du film de Locarno.

Grégoire Colin

Grégoire Colin démarre une carrière au théâtre dans une adaptation d’Euripide à l’âge de 12 ans. Il enchaîne rapidement sur des rôles au cinéma et est nommé au César du meilleur espoir masculin pour Olivier, Olivier d’Agnieszka Holland en 1993. Puis arrive la rencontre déterminante avec Claire Denis, pour qui il tourne notamment Nénette et Boni (1996), film pour lequel il remporte un prix d’interprétation à Locarno, Beau travail (1999) – que nous projetons en sa présence (voir p.34) –, Les Salauds (2013) ou plus récemment Avec amour et acharnement (2022). On retrouve également Grégoire Colin chez Alice Winocour, Danielle Arbid, Nicole Garcia…

Anaïs Demoustier

Très tôt, Anaïs Demoustier fréquente des ateliers-théâtre. À 15 ans, elle est choisie pour interpréter la fille d'Isabelle Huppert dans Le Temps du loup (2002) de Michael Haneke. Elle tourne ensuite pour Christophe Honoré dans La Belle personne (2008), Rebecca Zlotowski dans Belle épine (2010) ou encore Bertrand Tavernier dans Quai d’Orsay (2013). En 2020, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour son rôle dans Alice et le maire de Nicolas Pariser. Anaïs Demoustier est cette année à l’affiche de quatre films, dont Coma de Bertrand Bonello, présenté en avant-première au FIFIB.

Compétition Courts métrages et Contrebande

Habibitch

Née en Algérie et basée à Paris, Habibitch est une artiste-activiste queer féministe décoloniale qui se trouve au croisement de plusieurs disciplines et identités. Elle se construit une pratique artistique aussi éveillée que politique. De la scène ballroom aux festivals alternatifs en passant par les lieux institutionnels, les performances et prises de parole de Habibitch sont toujours intersectionnelles, fiers instruments de décolonisation du dancefloor. Danser sa politique et politiser sa danse, telle est la punchline de vie de cette artiste couteau-suisse.

Aurélie Chesné

Conseillère de programme au pôle court métrage de France Télévisions depuis 2011, Aurélie Chesné s’occupe de «  Libre Court  », la case de courts de France 3 diffusée tous les vendredis soirs vers minuit. Le court métrage à France Télévisions, c’est un soutien artistique et financier à des films français et du monde entier pour donner leur chance à des réalisatrices et réalisateurs prometteur·se·s.

Jan Gassmann

Originaire de Munich, Jan Gassmann débute des études de réalisation documentaire à la HFF de Munich en 2004. Chrigu, son premier long métrage, est présenté à la 57e Berlinale en 2007, puis viennent la fiction Off Beat, sélectionnée au Panorama de la 60e Berlinale, et Karma Shadub, lauréat du Prix du Jury International au Festival de Nyon. En 2015, il co-réalise Wonderland, sélectionné en compétition internationale à Locarno. En 2016, Europe, She Loves fait l’ouverture de la section Panorama à la Berlinale. 99 Moons, l’un de nos coups de coeur cannois, sera présenté en sa présence au FIFIB.

Coline Crance-Philouze

Née à Nantes, Coline Crance Philouze est diplômée en histoire contemporaine et en distribution de La Fémis. Elle travaille actuellement pour la société UFO DISTRIBUTION. Elle vient également de publier un recueil de poèmes, Le ciel est gris et les oiseaux immenses, aux éditions du Carnet d'Or.

Brefcinema

Raphaëlle Pireyre