Le jury et les invité.e.s

Compétition Longs Métrages

LIO

Avec la complicité de Jacques Duvall, son parolier fétiche, Lio s’invente et débute sa carrière musicale en 1979. Elle se fait connaître du grand public avec les chansons « Banana Split » ou encore « Amoureux Solitaires ». En 1983, elle obtient son premier rôle dans le film Golden Eighties de Chantal Akerman et mène ensuite une carrière nourrie des films de Claude Lelouch, Marion Vernoux ou encore Catherine Breillat.

Maïmouna Doucouré

Après des études de biologie, Maïmouna Doucouré se lance dans le cinéma à l’occasion d’un concours de scénario. Sa deuxième réalisation, Maman(s), est saluée par plus de 60 prix, dont le César du meilleur court métrage en 2017. Mignonnes, son premier long métrage, a remporté le Prix de la meilleure réalisation au festival de Sundance cette année.

Delphine Gleize

Diplômée de La Fémis, Delphine Gleize est réalisatrice, scénariste et actrice. Après des sélections cannoises, elle remporte le César du meilleur court métrage pour Sale Battars en 2000. Elle enchaîne sur Carnages et La permission de minuit avant son retour avec Beau joueur en 2019.Elle travaille actuellement à l’adaptation de Love Me Tender de Constance Debré.

Compétition Courts métrages et Contrebande

Alma Jodorowski

Après des études de théâtre en France et aux États-Unis, Alma Jodorowsky se lance dans une carrière de comédienne, et incarne des rôles au cinéma (La Vie d’AdèleLe Ciel étoilé au-dessus de ma têteSelfie) comme à la télévision. Elle est aussi chanteuse du groupe Burning Peacocks. On la verra prochainement dans L’ennemi de Stephan Streker.

Johan Papaconstantino

Artiste autodidacte et pluridisciplinaire, Johan Papaconstantino produit une œuvre globale en puisant l’inspiration dans la musique et la peinture. Son premier EP solo, Contre-jour, est sorti en 2017. L’an dernier, deux de ses singles – une reprise de la chanson « Les Mots bleus » de Christophe et « Lavi » – ont été salués par le public et la critique.

Alexis Langlois

Après des études à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy, Alexis Langlois réalise Fanfreluches et idées noires, court métrage où figurent performers et clubbers du Paris underground. En 2019, sa comédie queer De la terreur, mes sœurs! remporte le Grand Prix du court métrage au FIFIB. Il écrit actuellement son premier long métrage et développe une sitcom burlesque.