Sélection officielle

Ouverture / Clôture

ADN

de Maïwenn

L'Origine du monde

de Laurent Lafitte

Compétition Internationale

Le FIFIB, neuvième du nom, a pêché six perles qui viennent notamment de Hong Kong, des confins de l’Italie, du nord du Mexique et de France. La chronique vibrante d’un amour fou, un polar iranien épique, la descente aux enfers d’une femme à la recherche de son fils, la romance de deux vieux messieurs, l’espoir d’une presse libre en Chine… Six films passionnants qui, nous l’espérons, satisferont tous les amants du cinéma.

— Édouard Waintrop


Une bourse de 4 000 €, dotée par la Ville de Bordeaux, sera attribuée au réalisateur·trice du film lauréat, ainsi que 3 000 € d’achat d’espace presse en région pour la promotion du film, dotés par JC Decaux. Le film lauréat sera projeté le samedi 7 novembre à 20h au cinéma l’Entrepôt, à Paris (14e), dans le cadre de la journée de reprise du palmarès FIFIB 2020.

Passion simple

de Danielle Arbid

Compétition Française - Longs Métrages

Cette année, avec cinq titres sur six, la part belle est faite aux premières œuvres – le sixième film étant un deuxième long métrage. Au sein de cette sélection hétérogène, chaque titre inaugure une personnalité et des styles de réalisation bien affirmés. Tous explorent les ambiguïtés de notre époque, pris par le constat d’un monde qui s’effondre autant que par l’appel d’autres futurs possibles, à l’image de ce que Walter Benjamin décrivait de « l’Angelus novus » de Paul Klee.

— Natacha Seweryn


Une bourse de 3 000 €, dotée par la Région Nouvelle Aquitaine, sera attribuée au réalisateur·trice du film laur.at, ainsi que 3000€ d’achat d’espace presse en région pour la promotion du film, dotés par JC Decaux. Le film lauréat sera projeté le samedi 7 novembre à 17h30 au cinéma l’Entrepôt, à Paris (14e), dans le cadre de la journée de reprise du palmarès FIFIB 2020.

The Last Hillbilly

de Diane Sara Bouzgarrou | Thomas Jenkoe

Vaurien

de Peter Dourountzis

Teddy

de Ludovic et Zoran Boukherma

Rouge

de Farid Bentoumi

Gagarine

de Fanny Liatard | Jérémy Trouilh

Trop d'amour

de Frankie Wallach

Compétition Contrebande

Chaque année, des propositions inédites font leur chemin jusqu’à nous. Certaines sont parfois plus fragiles, plus étranges que d’autres. Elles font naître chez nous une affection particulière, car il y résiste quelque chose d’atypique. Toutes partagent le fait de ne pas avoir respecté un schéma classique de financement. Qu’il s’agisse de récupération d’images en ligne, de films d’ateliers ou de productions entre amis, cette section explore diverses façons de faire des films autrement.

— Natacha Seweryn


Une bourse de 1 500 €, dotée par Agnès B. une campagne de diffusion d’un mois sur la plateforme de VOD MUBI seront attribuées au réalisateur·trice du film lauréat, ainsi qu’une résidence d’écriture à la Métive (lieu international de résidence de création artistique pluridisciplinaire). Le film lauréat sera projeté le samedi 7 novembre à 15h au cinéma l’Entrepôt, à Paris (14e), dans le cadre de la journée de reprise du palmarès FIFIB 2020.

Programme 1

La Fin des rois

de Rémi Brachet

Zootrope

de Bertrand Dezoteux

Programme 2

Avant Tim

de Alexis Diop

Programme 3

Forensickness

de Chloé Galibert-Laîné

Programme 4

La Cousinade

de Lola Cambourieu | Yann Berlier

The Return of Tragedy

de Bertrand Mandico

Compétition Française - Courts Métrages

Cette sélection met à l’honneur des expérimentations visuelles et narratives étonnantes, le court étant le lieu d’invention le plus approprié pour tenter quelque chose, comme pour définir son style et sa personnalité cinématographique. Peut-être plus que jamais auparavant, cette sélection fait place au trouble et à la confusion des genres. Si la confusion demeure, la puissance poétique d’un monde qui en a plus que jamais cruellement besoin émerge avec force dans cette compétition.

— Natacha Seweryn


Une résidence d’écriture offerte par la Métive (lieu international de résidence de création artistique pluridisciplinaire) ainsi qu’une bourse de 1 500 € dotée par la Région Nouvelle Aquitaine, seront offerts au réalisateur·trice du film lauréat. Le film lauréat sera projeté le samedi 7 novembre à 15h au cinéma l’Entrepôt, à Paris (14e), dans le cadre de la journée de reprise du palmarès FIFIB 2020.

Programme 1

L'Étoile bleue

de Valentin Noujaïm

Shakira

de Noémie Merlant

Programme 2

Trio Zu Dritt

de Agnese Làposi | Benjamin Bucher

Le Départ

de Saïd Hamich Benlarbi

Dustin

de Naïla Guiguet

dim. 17 oct. | 14h15 | Utopia

Maalbeek

de Ismaël Joffroy Chandoutis

Hors compétition

Avant-premières et courts métrages

Les films montrés en avant-première sont les « coups de cœur » de l’équipe de programmation. Ceux qu’il nous paraissait impensables de ne pas montrer au public bordelais, tant leur découverte nous a émus et bouleversés et qui, pour différentes raisons, pouvaient difficilement rentrer dans les sections compétitives. Cette sélection est donc composée de propositions variées devant lesquelles vous prendrez, nous l’espérons, autant de plaisir que nous.

— Natacha Seweryn

Si le vent tombe

de Nora Martirosyan

La Flamme

de Jonathan Cohen | Jérémie Galan

Lux Æterna

de Gaspar Noé

Ammonite

de Francis Lee

Indes Galantes

de Philippe Béziat

De l’or pour les chiens

de Anna Cazenave Cambet

À l'abordage

de Guillaume Brac

Programme 1

Palma

de Alexe Poukine

Mat et les gravitantes

de Pauline Penichout

Programme 2

Son of Fukushima

de Beth Balawick | Beth Murphy

Programme 3

La Dernière abeille

de Léa Triboulet

La Chamade

de Emma Séméria

Focus - Laetitia Dosch

Si elle monte un cheval au théâtre et parle aux arbres à la radio, Laetitia Dosch ne cherche pas tant à choquer qu’à conférer de la vie à ce qui l’entoure. Avec un timbre entre élégance et gouaille, un visage de femme fatale ou d’adolescente, elle trace un sillon qui n’a de modèle qu’elle-même, et invente une féminité inédite, au-delà de l’image de la comédienne classique. Mettez-la dans une case, elle en sortira immédiatement, fourbie d’inventivité et d’une puissance à remettre en question les idées toutes faites.

— Natacha Seweryn

Jeune femme

de Léonor Serraille

Nos Batailles

de Romain Senez

Passion simple

de Danielle Arbid

Programme de courts métrages

Extrasystole

de Alice Douard

Ennui Ennui

de Gabriel Abrantes

Focus - Sébastien Lifshitz

L’année passée, il nous avait surpris et émus avec Adolescentes, portrait dessiné sur cinq ans de deux jeunes filles de Brive. Mais cela fait déjà 25 ans que Sébastien Lifshitz nous serre le cœur avec ses films de fiction et ses documentaires. Que, de La Traversée aux Invisibles, en passant par Wild SideLes Vies de Thérèse et Petite fille, il pose ses questions sur le genre et sur la société. Parfois avec douceur, toujours avec acuité. Il était donc temps que le FIFIB rende hommage à ce cinéaste si talentueux.

— Édouard Waintrop


Masterclass

Sébastien Lifshitz nous fait l’honneur d’animer une masterclass lors du FIFIB 2020.

Vendredi 16 octobre / 18h30 / UGC Ciné Cité Bordeaux

Wild Side

de Sébastien Lifshitz

Les Invisibles

de Sébastien Lifshitz

Les Vies de Thérèse

de Sébastien Lifshitz

Petite fille

de Sébastien Lifshitz

La Traversée

de Sébastien Lifshitz

Carte blanche à l'ACID

Cette année est, comme chacun sait, particulière pour les festivals : beaucoup d’entre eux n’ont pu se tenir physiquement. Nous avons ainsi décidé de mettre en avant la sélection de l’ACID, qui œuvre avec passion depuis 1993 pour la défense et la diffusion du cinéma indépendant en France. Trois propositions issues de leur sélection cannoise de l’année s’affichent donc avec force dans notre programme.

— Natacha Seweryn

The Last Hillbilly

de Diane Sara Bouzgarrou | Thomas Jenkoe

Si le vent tombe

de Nora Martirosyan

Les graines que l'on sème

de Nathan Nicholovitch

Carte blanche à LIO

« Queen of the Bananas », annonce son compte Instagram. Icône iconoclaste, la reine des bananes n’est pas la reine des pommes. Rien ne lui fait peur ni ne lui résiste. Lio, c’est le tsunami pop coloré qui emporte tout sur son passage dans les eighties mais aussi la féministe qui tourne depuis ses débuts avec de nombreuses réalisatrices : Chantal Akerman, Catherine Breillat, Delphine Gleize, Katell Quilleveré… Cette carte blanche sera l’occasion de dialoguer avec une amoureuse du cinéma turbulent.

— Johanna Caraire

Belgian Disaster

de Patrick Glotz

Golden Eighties

de Chantal Akerman

Carte blanche musique & cinéma

« L’une entretient une passion pour Maria Casarès tandis que la seconde a remixé Philip Glass. Maud filme des raves (« 1994 ») quand Rebeka confie la caméra à Bertrand Mandico ou Claire Burger pour ses clips. Le cinéma n’est jamais bien loin et les images irriguent leurs créations électroniques. Dans leur carte blanche, les deux artistes nous présentent un film fondateur à leurs yeux. Ah si, j’oubliais ! Elles ont toutes deux grandi à Saint-Nazaire, visiblement une terre où l’on croise des dauphins et où naissent les enfants du paradis.

— Johanna Caraire
 

Carte blanche à Rebeka Warrior

Orphée

de Jean Cocteau

KOMPROMAT en concert

TECHNO PUNK | FRANCE

Carte blanche à Maud Geffray

Maud Geffray en concert

MUSIQUE ÉLECTRONIQUE ET ACOUSTIQUE PROJECTION | FRANCE

Machinimas

L’an dernier, Les Survivants de Nicolas Bailleul – exploration passionnante du hors-champ des joueurs en ligne – remportait le Prix Contrebande. Une occasion idéale de s’intéresser à une tendance actuelle du cinéma : les machinimas. Ces films réalisés à l’intérieur des jeux vidéo – trajectoires au sein de mondes imaginaires – seront mis en lumière cette année.

— Natacha Seweryn


Quatre machinimas seront projetés lors d’une séance spéciale à l’UGC Ciné Cité Bordeaux et accompagnés de courtes pastilles Lapins crétins.

Marlowe Drive

de Ekiem Barbier | Guilhem Causse | Quentin L’helgoualc’h

Martin pleure

de Jonathan Vinel

My Own Landscapes

de Antoine Chapon

Swatted

de Ismaël Joffroy Chandoutis

FIFIB Formation

Cultiver le regard

Autre temps, autre façon de construire le parcours pédagogique. Cette neuvième édition, qui se place sous le signe d’une décennie et d’une ère nouvelles, instaure un dialogue plus étroit avec l’ensemble de la programmation. Désormais, les films proposés ici sont prélevés dans les sections compétitives et hors compétition. Autrement dit, ce sont des œuvres inédites, qui trouveront le chemin des salles. Comme chaque année, le souci est de les projeter en présence des personnes qui les ont faites. Comme chaque année, l’idée est d’envisager le cinéma comme un cultivateur. Son champ – de bataille et de réflexion – sera celui du genre, des représentations, de l’impuissance politique et de la possibilité de la renverser. Prêtons-lui ce pouvoir, même : il nous fera décoller d’une réalité devenue trop lourde à porter.

— Nathan Reneaud

Passeurs d'Images

Passeurs d’images est un dispositif national d’éducation aux images qui s’adresse aux jeunes et jeunes adultes, sur le hors temps scolaire, en priorité sur les territoires et quartiers prioritaires.

Parcours festivalier

Centre Abadie – Hôpital de jour / Bordeaux

Pour la première fois, le FIFIB collabore avec une structure importante dédiée à la prise en charge adolescente à Bordeaux : l’hôpital de jour du Centre Abadie et ses patient.e.s impliqué.e.s chaque semaine dans des actions culturelles et artistiques. 

En partenariat avec le Pôle Culture et Santé du CHU de Bordeaux 

Séance-rencontre / La fin des rois de Rémi Brachet 

Quartier mineurs du Centre Pénitentiaire / Gradignan

En présence de Rémi Brachet 

Une classe de lycée adapte La Nuit des rois de Shakespeare. On répartit les rôles, on répète ensemble et on voit comment le texte résonne aujourd’hui. Et d’ailleurs, pourquoi une femme ne pourrait-elle pas jouer le roi ?

FRA / 2020 / DOCUMENTAIRE / 39 MINS / VO FRANÇAIS / COULEUR / DCP

L’image en mouvement MECS de Marie de Luze

Encadré par Selim Bentounes, éducateur et réalisateur 

Approfondissement d’un atelier d’écriture et de réalisation initié en 2019 et médiation autour des questions de la féminité dans le cinéma d’auteur contemporain. Une action menée avec un groupe de jeunes filles de la MECS Marie de Luze.

FIFIB Formation

Rouge

de Farid Bentoumi

Petite fille

de Sébastien Lifshitz

Les graines que l'on sème

de Nathan Nicholovitch

La Fin des rois

de Rémi Brachet

L'Étoile bleue

de Valentin Noujaïm

Gagarine

de Fanny Liatard | Jérémy Trouilh