Rétrospectives & Focus

Focus John Sayles

Depuis quatre décennies, John Sayles construit une oeuvre majeure, profondément américaine et politique dans ses questionnements – le rapport aux identités et à l’Histoire, la frontière ainsi que la représentation des minorités. Son univers se montre toujours attentif aux dynamiques de classe, de genre et de race, sans jamais être une caricature de cinéma progressiste. Auteur brillant mais aussi acteur, Sayles monte également ses propres films. Il est la quintessence du cinéaste indépendant.

– Nathan Reneaud


Cette rétrospective est proposée en partenariat avec La Cinémathèque Française.

Lianna

de John Sayles

sam. 16 oct. | 11h00 | Utopia

Limbo

de John Sayles

lun. 18 oct. | 11h00 | Utopia

Matewan

de John Sayles

dim. 17 oct. | 10h45 | Utopia

City of Hope

de John Sayles

sam. 16 oct. | 17h00 | Utopia

Piranhas Piranha

de Joe Dante

lun. 18 oct. | 21h00 | Utopia

Masterclass Maggie Renzi / John Sayles + Emilie Lesclaux / Kleber Mendonça Filho

Masterclass Maggie Renzi / John Sayles + Emilie Lesclaux / Kleber Mendonça Filho

dim. 17 oct. | 18h00 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Rétrospective Barbet Schroeder

D’abord acteur chez son ami Eric Rohmer, c’est avec lui qu’il fonde Les Films du Losange et produit les premiers épisodes des Contes moraux. Il se dirige bientôt vers la réalisation et son premier film, More (1969), se lit aujourd’hui au diapason d’une oeuvre d’une densité et d’un éclectisme rares. Barbet Schroeder n’a cessé d’alterner propositions documentaires engagées (L’Avocat de la terreur) et fictions dynamitées (Maîtresse), en témoin d’une indépendance de ton et de genre.

– Pierre Guidez

L’Avocat de la terreur

de Barbet Schroeder

La Vierge des tueurs La virgen de los sicarios

de Barbet Schroeder

lun. 18 oct. | 16h45 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Le Vénérable W.

de Barbet Schroeder

Maîtresse

de Barbet Schroeder

dim. 17 oct. | 20h45 | UGC Ciné Cité Bordeaux

Masterclass Barbet Schroeder

Masterclass Barbet Schroeder

Focus Laura Mulvey

Théoricienne, universitaire et réalisatrice, identifiée par le fameux concept du « male gaze », sa pensée constitue un apport considérable à l’histoire du cinéma. La projection des films qu’elle a réalisés avec Peter Wollen ainsi qu’un film charnière pour elle seront l’occasion d’explorer les multiples facettes de son oeuvre. Cette programmation aura comme miroir une carte blanche à la revue Another Gaze.

– Natacha Seweryn


Créée en 2016, la revue Another Gaze traite de féminisme et de cinéma. Another Screen, plateforme de streaming qui propose des films rares et disponibles en plusieurs langues, est née de cette initiative en mars dernier. Le travail de Cecilia Mangini, réalisatrice et documentariste italienne dont les films n'ont que très récemment commencé à être restaurés et montrés, y a notamment été mis à l’honneur. Cette sélection nourrie de titres allant de 1960 à 1974 met en scène certains des collaborateurs de la cinéaste, tels que Pier Paolo Pasolini et Egisto Macchi, ainsi que ses sujets de prédilection : les rituels en voie d'extinction, le sort des jeunes et des laissé•e•s-pour-compte, mais aussi le prolétariat.

– Natacha Seweryn & Daniella Shreir

Riddles of the Sphinx

de Laura Mulvey | Peter Wollen

Crystal Gazing

de Laura Mulvey | Peter Wollen

Programme de courts métrages

Amy!

de Laura Mulvey | Peter Wollen

Frida Kahlo & Tina Modotti

de Laura Mulvey | Peter Wollen

Carte blanche à Another Gaze

Essere Donne

de Cecilia Mangini

Divino Amore

de Cecilia Mangini

Ignoti Alla Città

de Cecilia Mangini

La Briglia Sul Collo

de Cecilia Mangini

La Canta delle marane

de Cecilia Mangini

Maria e i Giorni

de Cecilia Mangini

Stendalì‌

de Cecilia Mangini